Maisons
des frères Petrascu

5, place Romana 2 boulevard Lascar Catargiu, s 1
Bucarest
1912

Architecte
Spiridon CEGANEANU

Bureaux, habitation, atelier de peintre Sur un terrain de forme triangulaire, trois frères - Nicolae, Constantin et Gheorghe Petrascu - se sont fait construire, sur le projet du même architecte, une habitation pour chacun d’entre eux et leur famille. Vues de dehors, les trois habitations ne se distinguent pas l’une de l’autre, étant incluses dans le même volume et ayant une façade commune. Cependant, pour ce qui est de l’intérieur, les trois habitations diffèrent de manière significative, mettant en évidence les goûts différents des commanditaires, mais aussi un état matériel différent. Par conséquent, tandis que les terrains des premiers deux frères sont suffisamment larges (entre 400 et 500 mètres carrés(, avec des maisons dotées de sous-sol, rez-de-chaussée, étage et grenier, le troisième a un terrain plus petit et, pour assurer la surface nécessaire dans le cadre des deux niveaux (rez-de-chaussée et étage) de ses frères, réalise la maison sur trois niveaux. Le troisième frère (Gheorghe) qui était peintre, l’un des plus importants de la Roumanie de l’entre-deux-guerres, allait créer dans cet immeuble un atelier de peinture ayant en annexe une habitation. Après 1990, les premières deux maisons ont été consolidées et restaurées, et ont été transformées en bureaux, tandis que la troisième a conservée sa fonction initiale, sans être restaurée et consolidée. La maison du boulevard Lascar Catargiu no. 2 a des intérieurs peints par Gheorghe Petrascu.

Matériaux : Brique, crépis de simili pierre et poussière de pierre, pierre, décorations en céramique émaillée, bois

Techniques : Murs poreurs, planchers en bois (remplacés par des planchers en béton armé, après la consolidation et la restauration de 1995 – 1997), charpente en bois à couverture de tôle, escalier intérieur et lambris en bois

Influences : A l’université, l’architecte est l’étudiant de Ion Mincu, le père fondateur du style national de l’architecture de Roumanie. En dépit du fait que ces renvois directs à l’architecture de Mincu ne sont décelables qu’éventuellement en présence de la décoration en céramique émaillée des façades, Ceganeanu est un adepte du style Néo-roumain.

Contexte urbain : Le bâtiment occupe une position privilégiée dans place Romana, une place circulaire importante sur l’axe majeure nord-sud de la ville, au croisement de la rue Caderea Bastiliei avec le boulevard Lascar Catargiu