Musée du paysan roumain
1, avenue Kiseleff, s 1
Bucarest
1913-1938

Architecte
Nicolae GHIKA BUDESTI

(ancien Musée national) Les travaux au Musée national, commencés en 1913, ont continué pendant plus de deux décennies et ne seront terminés qu’en 1938. Le plan conçu initialement sous la forme d’un quadrilatère développé autour d’une cour intérieure ne sera pas entièrement réalisé d’après le projet de Nicolae Ghika Budesti. Dans la septième décennie du vingtième siècle, on ajoute un corps de bâtiment sur le côté ouest dont la façade dirigée vers le boulevard Mihalache est couvert d’un grand panneau décoratif en mosaïque, dans le style de l’architecture simplifiée des années 60. Ce volume complète l’ensemble de façon harmonieuse. L’architecte Nicolae Ghika Budesti a essayé une synthèse des architectures historiques de la Valachie et de la Moldavie, en donnant à la ville de Bucarest l’un de ses monuments de marque.

Matériaux : Brique, brique de parement, pierre, tuile émaillée, béton armé

Techniques : Mur portant à planchers de béton armé, toit de charpente en béton armé à couverture de tuile émaillée

Influences : L’édifice est considéré l’un des exemples les plus réussis d’architecture importante dans le style Néo-roumain et englobe des références à l’architecture historique de deux provinces historiques de la Roumanie, c’est-à-dire la Valachie et la Moldavie.

Contexte urbain : Le bâtiment est situé dans une zone dominée par la végétation, tout au long de la chaussée Kiseleff, sur la route d’accès à la ville par le nord, à la jonction avec la première grande place urbaine sur l’axe nord-sud, place Victoriei. En retrait par rapport au trottoir, le bâtiment se trouve dans l’immédiat voisinage de deux autres musées importants, le Musée de géologie et le Musée des sciences naturelles, qui créent ensemble un important pôle culturel dans la zone nord de la ville.

Classé monument d’architecture