Casino
intérieurs
Promenade porte Tomis
Constanta
1907-1911
Architecte
Daniel RENARD

Après avoir été la Maison de culture de la ville, il est redevenu un casino en 1990. Sa restauration en cours. Le casino de Constanta est un exemple remarquable et complexe de l'architecture 1900, sous une forme qui combine une attitude éloquente du type Sécession, en ce qui concerne la volumétrie et la planimétrie, avec un traitement Art Nouveau des façades (bien conservées), à un décor 1900 complet et sophistiqué - partiellement altéré à présent - à l'extérieur et à l'intérieur. L'édifice est conçu sur un plan rectangulaire et a une forme pyramidale tronquée par les redans horizontaux des niveaux, à des retraits successifs. Il est couronné par un plafond-tabatière de l'espace central. Les quatre façades sont traitées par l'opposition d'un registre d'arcatures au rez-de-chaussée, des ouvertures de grandes dimensions à l'étage principal. Les ouvertures très larges sont les références les plus expressives au vocabulaire Art Nouveau en utilisant la forme de fer à cheval, l’anse de panier, les tracés en "s", articulés par des arcs de cercle à des rayons variés ou par un rectangle vertical terminé par un arc en plein cintre, réparti en montants structurels. Le style Art Nouveau est affirmé à l'extérieur par le tracé recourbé des verrières centrales, par la plasticité sculpturale de la forme générale et de l'ornementation en relief des façades. Le décor inclut une variété remarquable de formes et de références morphologiques au style Art Nouveau. L'ornementation sculpturale extérieure et intérieure (le stuc, la ferronnerie à spirales, les châssis des panneaux pariétaux, les miroirs, les encadrements des portes à tracés fluides, la décoration des plafonds) font de nombreuses références aux motifs floraux présentés dans le champs ou sous forme de guirlandes et aux motifs inspirés par la faune ou la héraldique marine (des coquillages, des dauphins, des navires, des mâts, des sextants, etc.). Le casino de Constanta présente une unité stylistique remarquable et constitue un projet complexe d'une réelle virtuosité architecturale Art Nouveau dans cette partie de la Roumanie qui couvre des aspects architecturaux de plan, volume et fonction. Il a déterminé le traitement du mobilier et des accessoires mobiles des fonctions de l'édifice (la faïence du restaurant, les accessoires des tables de jeu, etc.).

Même si la volumétrie et les façades initiales ont survécu intactes, l'intérieur a malheureusement subi plusieurs changements. Même s'ils sont détériorés, des éléments originaux sont préservés encore aujourd'hui dans les halls principaux, ainsi que sur l'escalier monumental qui relie les deux niveaux de l'édifice.

Matériaux : Murs porteurs, décorations et reliefs «in stuc», ferronnerie.

Influences : Art Nouveau

Contexte urbain : Edifice isolé sur un promontoire, sur la promenade principale de la ville Constanta (capitale de la région) – port et station balnéaire longeant la falaise de la mer, projeté sur le paysage marin.

Classé monument d’architecture