Hôtel Astoria
rue Avram Iancu angle rue Teatrului
Oradea
1902-1905

Entrepreneur et constructeur
Ferencz SZTARIL

Réalisé au début de la période "curvilign"” du style Sécession transylvain, l’architecture de l’hôtel Astoria initie une formule d’occupation d’une parcelle d’angle qui sera reprise dans diverses variantes sur la principale artère commerciale de la ville. La fonction complexe du bâtiment est accommodée sur quatre niveaux, avec un élément de coin marqué par une tourette, à cinq et, respectivement, huit travées dans les ailes latérales. Le volume principal est situé au-dessus d’un rez-de-chaussée à espaces d’accès et publiques, ouverts vers la rue. Au-dessus du rez-de-chaussée s’élèvent, soutenus par un étage intermédiaire qui avance dans un raccord logique en saillie, deux autres étages (un arrangement spatial identique appliqué quelques années plus tard par l’ingénieur Sztaril à l’immeuble Pojnar du voisinage). Des balcons continus à balustrades aérées de fer forgé et la forme fréquente d’accolade aux couronnements donnent au bâtiment un air vaguement colonial. La façade a été récemment réparée et peinte dans des couleurs très vives.

Matériaux : Brique, bois, décorations en stucs, ferronnerie

Techniques : Murs porteurs, planchers et charpente en bois, couverture de tuile, profils en stucs, ferronneries

Influences : Style Sécession transylvain de début

Contexte urbain : L’immeuble est situé dans le coin, dans un contexte urbain bien organisé, à fronts continus sur les rues adjacentes.