Immeuble "Ullman"
18, rue Traian Mosoiu
Oradea
1911

Architecte
Ferencz LOBL

Conçu à l'origine comme immeuble de rapport, il accueille actuellement des espaces commerciaux et des logements en copropriété. A la différence de quelques immeubles de rapport de la ville, y compris "L’aigle noir", en valorisant les avantages d’image du carrefour et de l’exposition du bâtiment sur des rues différentes, l’immeuble Ullman s’inscrit dans un front ferme et discipliné de cinq étages.

Le bâtiment dégage une claire consonance avec l’architecture viennoise de l’époque. Les premiers deux étages inférieurs forment un rez-de-chaussée développé, en soulignant l’horizontalité par les paramètres de plaques en céramique émaillée bleue et un registre de stuc arrêté dans un profil élaboré. La partie supérieure du bâtiment met en évidence une séquence de trois éléments, avec des latéraux décrochés en fragment de cylindre terminé par de très grandes ouvertures en arc en plein cintre. Les vides étroits répétés rythmiquement et ceux décrochés du dernier niveau soutiennent une composition qui accentue la verticalité, signalée sur le toit par des lucarnes ovoïdales et par une tour de guet à squelette métallique apparent.

L’ornementation est strictement contrôlée et subordonnée aux deux bas-reliefs décoratifs en céramique émaillée à réflexes métalliques et à iconographie symbolique. La façade et les intérieurs présentent également d’excellents exemples d’accessoires en ferronnerie massive (balustrades, grillages, porte, cage ascenseur etc.).

Matériaux : Brique, bois, plaques de céramique, décorations en stucs, fer forgé

Techniques : Murs porteurs, planchers en BA, charpente en bois, couverture de tuile, bas-reliefs

Influences : Style Sécession viennois d’orientation géométrique

Contexte urbain : L’immeuble est inséré dans un front urbain compact, à régime clos, dans un square, devant un parc à grands arbres, près de la synagogue de la ville, oeuvre du même architecte.