Deux habitations urbaines
33 et 34, rue Cuza Voda
Targu Mures
1909 ?

Architecte
Bela KELETI

Malgré des dégradations accentuées lors des dernières années, ces deux petites maisons constituent un exemple intéressant de la manière dont la construction urbaine actuelle a repris au début du XXe siècle les formes et les attitudes stylistiques en provenance de l'Art Nouveau et Sécession. Il consolide, par des interventions multiples de dimensions réduites, le prestige public de l’architecture à teinte régionaliste et contribue ainsi à l’esthétique générale de la ville actuelle. Les deux maisons ont des façades symétriques chacune sur leur axe central. Une annexe latérale abrite un portail qui permet l’accès à l’espace intérieur et à la cour arrière des maisons. L’élément stylistique qui caractérise ces deux maisons est le contour du pied de toiture qui termine la façade par une ligne à inflexions courbes, concaves pour l'une des maisons, convexes pour l'autre, mises en évidence par une modénature "festonnée" en tuiles canals, appartenant à la broderie et intégrant des citations architecturales élevées, par exemple les deux frontons centraux ou la forme élaborée des ouvertures. Les références au folklore magyare de la région sont nombreuses et directes (une lucarne en forme de coeur, comme un pain d'épice, le motif de la tulipe ou du tournesol, la réplique en stuc de la dentelle, etc.).

Matériaux : Briques, décorations en stuc

Techniques : Musr porteurs, charpente en bois, couverture en tuiles

Influences : Variante quasi-vernaculaire du style Sécession magyare de Transylvanie illustré par l’architecte Lechner Odon.

Contexte urbain : Rue fermée, à caractère traditionnel, flanquée par des habitations de dimensions réduites, sur un seul niveau, réalisées par des artisans locaux.

Classé monument d’architecture