Maison Cruañas
Pujada del Castell, 7
Figueres
1915

Architecte
Llorenç ROS i COSTA

Maison à rez-de-chaussée et trois étages, sur un terrain étroit mitoyen, située dans le centre ville. Il s'agit d'une habitation avec des commerces en rez-de-chaussée et de typologie et de système constructif traditionnels à cette époque-là, Ce qu'il faut souligner et qui nous pousse à l'inclure dans le Modernisme c'est la façade, aussi bien par ses aspects simplement décoratifs que par sa composition et certains aspects de la construction des ouvertures. Malgré la transformation du rez-de-chaussée, le corps de l'édifice conserve tout son intérêt comme un exposant d'un Modernisme qui base sa force expressive sur la couleur, sur l'esthétique des techniques de construction de la brique et dans l'emploi de matériaux et des techniques tels que le sgraffite, la céramique et le fer forgé, qui se complètent parfaitement les uns avec les autres. Quant à la composition de la façade, il faut signaler l'unification des balcons du premier et deuxième niveau - les jambages du balcon inférieur deviennent des consoles du supérieur - pour créer un élément qui devienne le centre d'attraction, flanqué des deux fenêtres du troisième niveau. Ce principe de composition est accompagné d'un traitement stylistiquement moderniste du schéma de composition basé sur le langage classique traditionnel : des impostes et des soubassements pour signaler la division en niveaux, signalisation des limites verticales de la façade, de la corniche supérieure et des jambages et linteaux pour encadrer les ouvertures. Le sgraffite à décoration végétale qui couvre la façade est essentiel pour le fond de couleur où se détachent les ouvertures avec leurs jambages-consoles et leurs faux linteaux triangulaires ou des frontons qui exploitent les possibilités expressives de la construction en brique, comme cela se produit aussi, dans les pilastres du garde-corps de la terrasse. La décoration à base de trencadís monochrome des tympans, des faux linteaux et des pièces en céramique à décoration végétale et florale en relief situées à des points clés jouent un rôle essentiel en guise de chapiteaux des jambages comme élément central des tympans et des pilastres du parde-corps de la terrasse. Enfin, il faut signaler le trencadís polychrome qui couvre la corniche et les balustrades en fer forgé des balcons à décoration de feuilles et des fleurs.

Bien Culturel d'Intérêt Local