Immeuble La Caixa
rue Major, 2-6 Rambla Antoni Vidal, 20-22
Sant Feliu de Guíxols
1923

Architecte
Rafael MASÓ i VALENTÍ

Edifice avec un rez-de-chaussée et un étage, destiné au siège d'une caisse d'épargne et bibliothèque sous le patronage de l'entité. Il est situé à l'angle de l'une des Ramblas ou promenades de la ville et la rue Major. C'est un bloc allongé, avec la partie la plus étroite vers la Rambla. Rafael Masó signale l'angle situant deux arcs d'accès à un porche ouvert dans celui-ci et élevant le rez-de-chaussée sur ce point. En contre point, il place une grosse tour carré à trois étages et une remarquable couverture pyramidale à l'extrémité opposée de l'édifice qui contenait initialement la porte d'accès à la bibliothèque, située dans cette aile de l'édifice (Actuellement cette porte a été déplacée vers la rue contiguë et à sa place a réalisée une arcade similaire aux autres) En plus de ces jeux de volumes, l'édifice présente une différenciation de niveaux très marquée. Le rez-de-chaussée est en pierre apparente. Les pierres de taille bosselées contrastent avec la pierre lisse des éléments singuliers comme soubassements, arcs, piliers, et colonnes des arcades qui forment portes et fenêtres. Cet étage est parfaitement délimité par une importante imposte en pierre lisse qui court horizontalement au long de l'étage et se lève un peu pour renforcer l'angle. Le premier étage, ainsi que la grande tour, présentent une façade en couleur crème contrastant fortement avec le gris clair de la pierre. Cet étage a un caractère clairement horizontal obtenu avec les fenêtres oblongues unies par les linteaux et séparées seulement par petits piliers et par la ligne forte de la saisie. Enfin, les couvertures, en forte pente et couleur sombre - en ardoise - sont le troisième élément chromatique qu'on distingue en hauteur. Cet édifice appartient à l'époque de plus grande activité de Masó. Il a un intérêt spécial parce que c'est la première oeuvre de nouvelle construction où il apparaît un ton au même temps moderne et traditionnel et où la tradition catalane devient un point de référence par-dessus la modernité de l'architecture de l'Europe Central qui dominait ces édifices à ce moment-là. Mais une tradition qu'il veut convertir en langage contemporain. C'est, donc, un édifice noucentista de ce premier Noucentisme qui, bien qu'animé par un esprit bien différent du Modernisme maintient l'intérêt pour les détails décoratifs, la force expressive des matériaux, l'emploi du fer forgé et la céramique, etc. Ainsi, dans cet édifice, il faut tenir en compte une série d'éléments, provenant de la tradition, comme les doubles colonnes qui soutiennent les arcs du rez-de-chaussée, les semi-colonnes recouvertes de céramique des fenêtres du premier étage, les grilles style Renaissance, la saillie en bois et en céramique, l'emploi de blasons comme motif ornemental - en céramique ou en pierre-les reliefs dentés ou en cordon qu'il utilise avec les colonnes en pierre, etc.

Bien Culturel d'Intérêt Local