Immeuble d'habitations Cots
rue Santa Clara, 53
Girona
1924-1927

Architecte
Rafael MASÓ i VALENTÍ

Immeuble d'habitations, à rez-de-chaussée commercial, quatre étages et une mansarde, situé dans le centre historique. Il appartient à l´époque de son auteur, immergé pleinement dans un Noucentisme très personnel qui utilise une géométrie stricte dans la composition et les éléments décoratifs et qui incorpore des éléments du baroque populaire. Sur cette façade, d'une grande verticalité, on peut différencier quatre parties. D'abord le rez-de-chaussée avec un double arc central supporté par des colonnes revêtues de céramique noire aux reliefs ondulés et croisés par un élément horizontal en manière de marquise revêtu au-dessous de céramique verte; et des ouvertures plus petites aux extrémités des façades. En deuxième lieu, le premier étage caractérisé par un long balcon avec une balustrade en pierre et des balustres en céramique sur les côtés. À l'exception du balcon, la disposition et les formes des ouvertures sont les mêmes qu'aux étages supérieurs En troisième lieu ce qu'on peut appeler le corps de l'édifice, caractérisé par des doubles ouvertures regroupées sur deux axes encadrées par des revêtements céramiques et avec des balcons de balustrades métalliques. Dans l'axe central il y a un grand panneau vertical de sgraffite aux motifs de raisins et des vignes qui commence au deuxième étage et arrive jusqu'au quatrième, laissant un espace au dessous, pour placer une horloge carrée et au dessus pour un panneau décoratif carré aussi. Sur les côtés apparaissent deux cadres sgraffite avec leurs panneaux décoratifs en céramique sur les parties supérieures et inférieures qui sont la note de couleur de l'édifice avec la céramique verte puisque les sgraffites sont bicolores aux tons semblants au bleu tendre, au gris et au noir de presque tous les éléments Enfin la mansarde avec deux grandes fenêtres oblongues, avec un pilier central, couverte par une puissante saillie recouverte de céramique. Dans l'édifice apparaissent quelques détails décoratifs tels que la vigne et les raisins égratignés sur les arcs centraux de l'entrée, des soubassements égratignés avec des motifs en cordon, etc.

Bien Culturel d'Intérêt Local