Maison Riera
rue Raval, 11
Santa Coloma de Farners
Architecte
inconnu

("Can Gironès") Edifice mitoyen situé dans le coeur historique de la ville. Il se compose de deux corps de bâtiment formant une asymétrie sur la façade. Le corps qui contient l'accès principal est d'un seul croisement, rez-de-chaussée et deux étages et la couverture finit dans une large avancée. L'autre corps, de deux croisement,s a un accès plus étroit et un rez-de-chaussée, deux étages et une mansarde, avec une façade se terminant en un couronnement de formes courbes. Ces corps produisent, donc, un contraste entre une largeur minimum et une longueur minimum: une hauteur minimum et une hauteur maximum, celle-ci limitée par une forte horizontale, et celle-là, créant un effet de verticalité. Il y a, aussi, un contraste entre une partie plus plate et une autre plus en volume. Le corps mineur, malgré sa petite saillie par rapport au majeur, a des balcons plus plats : de profil arrondi pour l'inférieur et à peine en sailli pour le supérieur. Par contre, le corps majeur présente des balcons d'un plus grand débord et plus larges : l'inférieur présente un profil devenant convexe dans sa partie centrale, soutenu par deux consoles et la partie supérieure, rectangulaire, présente à ses extrêmités de puissantes consoles. Remarquons le traitement des ouvertures, spécialement les linteaux de la porte, les fenêtres du rez-de-chaussée et le cadre du portail, travaillés avec soin. Les balcons avec leurs consoles en pierre et leurs balustrades en fer forgé richement travaillé présentent des formes courbes à ornementation florale. Il faut souligner le recours fréquent au Modernisme pour unifier la composition des ouvertures, tel qu'on peut le voir dans les deux balcons du corps majeur. Il s'agit d'un édifice clairement moderniste, par la composition de la façade, basée sur l'asymétrie et l'équilibre compensé, par les formes courbes et par le travail en fer forgé.

Bien Culturel d'Intérêt Local